PSYCHOMOTRICIEN H/F

Pôle Enfance | LENS

CDI | TEMPS PARTIEL 28h

Offre publiée le 14.03.22

Le pôle enfance de l’Apei de Lens et environs a développé des compétences d’accompagnement auprès d’enfants porteur d’autisme de 2 à 20 ans., en milieu ouvert avec le SESSAD « le pourquoi pas », et en institution au sein de l’IME Léonce MALECOT.

Mission :

Dans le cadre du projet d’établissement, sur la prescription du médecin de médecine physique et sous la responsabilité du chef de service, il répond aux besoins des enfants en termes de psychomotricité. Il inscrit sa pratique dans une dimension professionnelle pluridisciplinaire.

Compétences :
• capable d’évaluer les potentiels, émergences et besoins des enfants de 2 à 6/8 ans en s'appuyant sur l'examen psychomoteur complet
• Associer les parents et les professionnels aux évaluations réalisées
• Apprécier le travail d’équipe, travailler en transversal avec une équipe pluridisciplinaire
• Participer à la co-construction au projet personnalisé de l'enfant
• Construire, réaliser et évaluer des séances individuelles et/ ou collective de rééducation psychomotrice sur les divers lieux de vie e l'enfant dont le SESSAD
• Travailler dans le respect des recommandations de bonnes pratiques de l'HAS, du projet de service et du projet personnalisé

Profil :

• titulaire du Diplôme d’Etat de psychomotricité
• Connaissances des troubles de la modulation sensorielle
• Connaissance des notions de bilan sensori-moteur serait un plus,
• Connaissance du public ( RGA, polyhandicap, TSA, ...)

Informations complémentaires :

CCN 66 - temps partiel 0.8 ETP

 

Envoyer lettre de motivation et CV détaillé à
Mme CHEVALIER Pauline
Directrice du Pôle Enfance
Rue du Pourquoi Pas
62300 LENS
direction.pe@apei-lens.org
03.21.28.40.19

 

 

Dans le cadre de nos procédures internes, nous conservons vos informations personnelles pendant un délai de 6 mois.
Vous pouvez vous opposer à cette conservation à tout moment en nous le signalant par mail 
(assistantrh.asso@apei-lens.orgconformément à la loi Informatique et Libertés (n°2018-493 du 20 juin 2018).